Avec une communauté scientifique impliquée dans des instances internationales telles que l’IPBES, l’IUCN ou encore le CIEM, la France occupe une position forte en écologie scientifique au niveau international et l’Occitanie, première communauté en biodiversité au niveau national, jouit d’une exceptionnelle reconnaissance et attractivité internationale et joue un rôle central dans la politique nationale de recherche en ce domaine.

Un équilibre des forces en Occitanie avec une communauté scientifique structurée et reconnue

Caractérisée par une communauté œuvrant dans toutes les grandes questions de l’écologie scientifique, l’Occitanie présente des forces pertinentes en termes de recherche, de formation et de transfert vers le public,les services de l’état ou les entreprises.

L’ensemble du vivant, des virus aux baleines, dans tous les milieux, du continental au marin, est couvert par la communauté scientifique en écologie, avec des approches allant du très fondamental jusqu’aux applications novatrices en gestion environnementale, biologie des invasions ou de la conservation.

Grâce à ses infrastructures de recherche, ses dispositifs expérimentaux uniques au monde et ses nombreuses plates-formes techniques, la communauté occitane couvre tout le spectre des approches des sciences expérimentales : observation en milieu naturel, expérimentation, modélisation, fouille de données et analyse.

La communauté, largement formée d’écologues et d’évolutionnistes, agrège également des chercheurs en biologie fondamentale, sciences de l’univers et sciences humaines et sociales. Cette interdisciplinarité s’étend également aux sciences du numérique, agronomiques et de l’ingénieur. Elle est soutenue par les structures collectives, telles que les laboratoires d’excellences (Labex) TULIP à Toulouse et CEMEB à Montpellier, et fortement liée aux outils institutionnels (Observatoires des sciences de l’univers-OSU, zones ateliers,…).

L’ambition de BiodivOc est de mener une recherche au meilleur niveau, en renforçant les échanges, les collaborations et complémentarités entre les trois pôles universitaires occitans et contribuer ainsi à l’attractivité de la région.

 

 Dauphins photographiés en Méditerranée.

© Dugornay Olivier (2018). Dauphins en Méditerranée. Ifremer