Les changements planétaires en cours, résultat des activités humaines, affectent l’ensemble des composantes de la biodiversité et de l’environnement, et leur compréhension et prise en compte constituent un défi majeur pour nos sociétés. Tous les espaces sont affectés, en particulier les plus riches en biodiversité. L’Occitanie, dont certains territoires font partie des 34 points chauds de biodiversité à l’échelle mondiale, en ressent de nombreuses conséquences.

Occitanie, terre de contrastes soumise à une pression croissante des activités humaines

© CATTIAU Gilles-Land Art, INRAE

Riche de ses paysages, depuis les côtes et étangs côtiers jusqu’aux hautes montagnes, l’Occitanie est aussi la région métropolitaine démo-graphiquement la plus dynamique. Ce dynamisme n’est pas sans poser des problèmes majeurs, en particulier en termes de gestion des espaces et des ressources naturelles, vivantes ou non. L’Occitanie est aussi une région fortement agricole, positionnée sur un gradient de pratiques, depuis les plus conventionnelles jusqu’à l’agriculture biologique, très bien représentée. Ceci impacte fortement la biodiversité, notamment en termes d’espèces cultivées ou d’intrants utilisés.

Les aspects les plus marquants des changements planétaires d’origine humaine à l’échelle régionale, au-delà d’un réchauffement climatique, sont l’altération de la biodiversité par la modification de l’usage des milieux (continentaux et marins), incluant un morcellement et une artificialisation des espaces, et l’arrivée d’espèces exotiques posant notamment des problèmes de santé, en particulier humaine. Il s’agit aujourd’hui de « Prévenir », « Réduire » et « S’adapter ».

Dynamique, résilience et gestion de la biodiversité et d’écosystèmes soumis à des pressions environnementales d’origine humaine

Pour répondre à ces enjeux majeurs pour les sociétés humaines, en particulier en Occitanie, BiodivOc favorise une recherche plus intégrée, développant les liens entre science fondamentale et gestion de la biodiversité. L’objectif est de comprendre la dynamique de cette dernière pour anticiper ses réponses aux changements planétaires et atténuer leurs effets à l’échelle régionale. L’observation et le suivi, en partenariat avec les acteurs locaux, couplés à la recherche fondamentale, incluant la modélisation, doivent permettre d’appréhender les mutations environnementales et sociétales afin de produire des scénarios pour le futur et proposer des pratiques de gestion  plus durables et plus efficientes.

> Les objectifs de BiodivOc

> La gouvernance de BiodivOc

> La communauté scientifique en écologie et en évolution