Ecologie sensorielle des infrastructures routières : Quelle perception par la grande faune et son implication pour la connectivité et le risque de collisions ?

Les infrastructures routières, omniprésentes sur le territoire, altèrent les possibilités de déplacement des animaux dans les paysages (connectivité fonctionnelle), et génèrent de nombreux conflits Homme-Faune sauvage par le biais de collisions souvent meurtrières.

Le projet EcoSIR vise à améliorer la caractérisation de la connectivité fonctionnelle du paysage pour les grands herbivores, à travers l’étude de leur perception et de leurs réponses comportementales à la perturbation sonore et lumineuse générées par les routes. Combinés à une étude de la perception de la nature par les usagers de la route, ces résultats seront ensuite utilisés pour mieux prédire le risque de collisions associé aux déplacements de la grande faune et ainsi favoriser la mise en place de mesures appropriées de gestion du milieu environnant la route et de sensibilisation des conducteurs vis à vis du danger.

Partenariat

A l’interface entre science fondamentale et appliquée, ce projet propose de rassembler deux équipes de recherche, expertes dans l’étude de l’écologie comportementale des grands herbivores sauvages, le CEFS et le CEFE, et un partenaire acteur régional participant à la gestion des grands herbivores en Occitanie, la FDC31. EcoSIR permettra également de créer une nouvelle collaboration interdisciplinaire à l’échelle de la région, à travers la participation du CERTOP. Inclure les sciences humaines et sociales dans l’étude de l’interaction entre êtres humains et nature au détour des collisions routières avec la grande faune donnera toute sa place à la dimension humaine de la problématique. Comment la nature interfère dans les pratiques de conduite et quelles peuvent être ses effets en termes de gestion du risque routier ? Le rapport entre Nature et Culture à travers les pratiques de conduite dans un contexte d’anthropisation des paysages sera exploré au travers d’une collaboration avec le CERTOP.

Les sites d’étude du projet se trouvent dans la Zone Atelier PyGar, ce qui leur apporte une cohérence régionale.

Porteur Lucie Debeffe, INRAE, CEFS UR35
Co-porteur Aurélie Coulon, CEFE & CESCO
Partenaire extérieur 1 Geoffrey Carrère, Université Toulouse II, CERTOP
Partenaire extérieur 2 Arnaud Gaujard FDC31 Fédération Départementale des Chasseurs 31