Evaluation de l’impact de la pollution micro-plastique sur le microbiote intestinal et la vulnérabilité des tortues CAOUAnnes (Caretta caretta) du Golfe du Lion.

La pollution par les microplastiques des océans est un problème international grandissant, menaçant particulièrement la faune marine qui les ingère accidentellement. Une fois à l’intérieur des organismes, ces particules comprises entre 0,1 µm et 5 mm issues soit directement de la fabrication industrielle (e.g. microbilles cosmétiques), soit de la fragmentation de déchets plastiques dans l’environnement, peuvent altérer le bon fonctionnement du microbiote intestinal (flore instestinale) entraînant des effets néfastes sur la santé des organismes marins, voire leur mort.

Le projet CAOUA vise à comprendre les perturbations du microbiote intestinal associées à la pollution microplastique et à en mesurer l’impact sur la santé d’une espèce menacée et particulièrement vulnérable à ce type de pollution : la tortue caouanne (Caretta caretta).

Partenariat

Les unités occitanes porteuses et co-porteuses du projet CAOUA ont mené jusqu’à présent des projets indépendants sur l’écologie et la conservation des tortues marines et n’ont jamais collaboré ensemble. Ce projet a donc l’ambition de favoriser le regroupement de la communauté scientifique travaillant sur ces thématiques afin de définir des indicateurs microbiologiques de suivi de la santé des populations de tortues caouannes permettant une meilleure compréhension de leur vulnérabilité aux pressions anthropiques et notamment la pollution aux microplastiques.

Porteur Jean-Christophe Auguet, CNRS, MARBEC, Montpellier
Co-porteur Fabien Aubret, CNRS, SETE, Moulis
Co-porteur Claude Miaud, CNRS, CEFE, Montpellier

 

Partenaires extérieurs

Partenaire extérieur 1 Arnaud Legrand, CHU Nantes
Partenaire extérieur 2 Gaelle Blanvillain, Virginia Polytechnic Institute and State University
Partenaire extérieur 3 Albert Martinez Silvestre, Catalonia Reptile and Amphibian Rehabilitation Center (CRARC, CRAM), Spain